mercredi 28 juillet 2010

Soyons glamour et Bollywood à Mumbai!


Sur la scène du Khala Ghoda

Glamour et Bollywood!!! Eh oui, après 2 semaines de voyage en classe économique, nous ne pouvons plus résister, il faut dire que Mumbai nous encourage fortement à sortir notre coté glamour. Dans les lignes qui suivent, vous allez lire à propos du festival Kala Ghoda et de Bollywood, un sujet extrêmement important pour les Indiens, mais surtout pour Mumbai. Pour vous aidez à constater le tout je vous ai inclus à la fin du blog des liens d'article sur les derniers potins Bollywood (on parle quand même de plus de 68 500 films depuis sa création en 1931!!!!!!!).



Après le départ de Shawn pour Goa, Daphné et Priya sont motivées pour un dessert, donc notre guide personnelle nous conduit au Moshe's (www.moshes.in). Un super resto très branché et ouvert jusqu'aux petites heures du matin avec super terrace (nous sommes arrivées au resto vers 00h30). Mon insatiable envie de chocolat ne m'épargne pas et je commande un morceau de gâteaux qui fait toujours partie de mon palmarès à ce jour. Je recommande ce resto à tous, c'est vraiment bon et la carte des vins semble impressionnante, bien que je n'y connais rien.

Priya nous fait ensuite découvrir le "Kala Ghoda festival" de Mumbai, cet évènement consacré aux arts Indien est vraiment intense, énormément de monde et des artistes Indiens plus qu'important, entre autre les gagnants de ''India got talent'' qui ont fait une reconstitution de l'arrivée de Krishna sur terre, la foule était déchainée, heureusement nous nous étions faufilé dans la section VIP du festival sans même avoir un regard croche des gardiens de sécurité! J'y ai également vue des numéros de Katak (une version Indienne de la claquette). Nous avons passé le reste de nos soirées à cet évènement et dans divers restaurant ''trendy'' de Mumbai.

Voici la liste*:
- Belagio;
- The tasting room;
- Basilico (pas d'alchool);
- Gallops (avec vue sur les écuries de l'hippodrome de Mumbai).

*Vous pouvez aller sur www.trendy.in pour trouver touts les spots trendy de la ville (site très orientés pour les filles).

Kala Ghoda
Après avoir fait le tour des coins hyper touristique de la ville, Priya nous fait visiter un quartier un peu méconnus de Mumbai: Bhangra. Son emplacement est un peu en retrait par contre son charme en fait l'une de nos place préférée et il y a des touktouks (on aime beaucoup les touktouks, ils sont interdit dans le reste de la mégapole). Nous avons visité une église avec des murales vraiment originales, l'histoire de Jésus en ''cartoon''!!! Par la suite Priya doit retourner travailler, elle nous laisse tout de même au Bagel Shop, petit coin ultra relax avec wifi et très bon bagel sandwich.

Pour faire plaisir à Daphné nous passons devant la maison de Shahrukh Khan, une méga vedette Bollywood, il a même un film qui joue au cinéma depuis maintenant 15 ans!!! Eh oui je dois maintenant l'avoué je suis devenu un amateur de film Bollywood, par contre, contrairement à la plupart des Indiens, Shahruhk Khan n'est pas mon préféré, j'aime mieux Salman Khan et Aamir Khan. Pour ce qui est des actrices, la plus populaire, vous la connaissez tous c'est sur, Aishwarya Rai (Miss World 1994), mais ma favorite est Rani Mukerji, voici une petite liste de recommandations:

- My name is Khan
Dil Bole Hadippa!
- Kabhi Kushi Kabhie Gham
- Black
- Jodhaa Akbar
- New York
- Kurbaan
- Ghajini
- Wanted
- Dil Bole Hadippa!
- Slumdog Millionnair

Le film qui est présenté à tous les jours depuis 15 ans: Dilwale Dulhania Le Jayenge.

Après avoir biens dépensé, biens mangé et biens évidemment visité, il est temps de quitter Mumbai. Prochain stop Aurangabad pour voir les fameuses Ajanta et Ellora Caves. Je me présente donc a 8h00 am au terminus Victoria pour y acheter nos billets de train, environ 2 heures d'attente (dans les gares de train Indiennes, il y a des comptoirs juste pour touriste et on a pas le choix des les utiliser), après avoir patiemment attendu 15 minutes je foue le camp de là, pensant à mes billets pour Goa que j'ai déjà acheté il y a plus d'une semaine a Ahmedabad, heureusement, parce que les 27 touristes devant moi veulent tous y aller et il n'y a plus de billet disponible pour les 6 prochains jours, nananananère j'ai la dix de dère nah..... Expliquant ma situation à Priya, elle me réfère à un autre bureau qui est situé à Church Gate station, lorsque j'y suis arrivée, il y avait environ 5 secondes d'attente un peu plus mon style...

Alors prochain blog, on parle des magnifiques Ajanta et Ellora Caves qui on été oubliées pendant plus de 1000 ans et redécouvertes par des soldats Britannique qui chassaient le tigre! Je reviens également à Mumbai pour 2 dernier jours avant de partir pour Goa, juste le temps de vous parler des Dabba-Wallahs et de Haji Ali Mosque.

Related articles by Zemanta
Enhanced by Zemanta

dimanche 25 juillet 2010

Finalement je vois Mumbai pour vrai!!!

Avant de vous faire visiter Mumbai, j'aimerais simplement vous rappeler d'aller voter sur mon profil du concours www.getridofme.com/user/1928 , de cette façon je pourrais vous faire lire encore plus de blog à propos de mes aventures rocambolesques.

Donc après une nuit de train absolument fantastique, pour vrai, nous voyageons uniquement dans la classe 2AC maintenant (AC pour air clim), un tantinet plus cher, mais aux combiens plus confortable. Rien à voir avec le "sleeper bus".

Mumbai en chiffre (2009):
Taxi: 40 000
Population / km carré: 29 000
Population dans un wagon de train à l'heure de pointe pouvant en contenir 1800: 7000
Trafic humain journalier au terminus Victoria: 2 500 000


Victoria Terminus
Nous arrivons finalement à Mumbai, ville qui a été mon premier contact avec l'Asie, il y a seulement deux semaines, plus particulièrement avec l'Inde. Également la ville de "Shantaram" (un livre que je recommande fortement à tout voyageur partant pour Bombay http://www.shantaram.com/ ). Après une intense négociation entre Daphné et notre chauffeur de Taxi, nous sommes finalement au Grand Hotel http://www.grandhotelbombay.com/ qui offre le "free wifi" une caractéristique qui fait son poids. L'hôtel est situé dans le quartier Fort, collé à celui de Colaba, une des artères touristiques de la ville. Deux vieux quartier datant de la colonisation anglaise, 400 ans d'occupations quand même, extrêmement facile de se retrouver si vous utilisé Coloba causeway comme point de repaire

Moi et Daphne au Leopold Cafe.
Après s'être reposés, douchés et profitez du Wifi inclus, comme tout bon touriste à Mumbai, nous nous dirigeons vers le Leopold café http://www.leopoldcafe.com/ (l'une des 5 cibles lors des attaques de Mumbai en 2008, il y a encore des trous de balles dans les murs et miroirs), une institution de Coloba Causeway, le bar pour "Backpacker" numéro un. Situé à dans le même coin grossomodo que le "Taj Mahal Hôtel & Palace" ainsi que de la "Gateway of India". La plupart des routards qui s'y rencontrent pour boire un verre, partent pour, ou reviennent de Goa, la Mecque des fêtards qui se retrouvent dans le sud de l'Inde, je vous y amène bientôt. Les prix pour la bière et autres ''drinks'' est plus cher qu'ailleurs mais l'ambiance est vraiment cool et on y rencontre plein monde.

Le lendemain nous faisons nos propres tours de Mumbai, nous passons par Marine Drive, un énorme boulevard qui longe toute la baie de la ville. Nous arrêtons pour visiter la ''Gateway of India'' et le ''Taj Mahal Hôtel & Palace’’ (principal cible lors des attaques terroristes de 2008), honnêtement l'un des plus beaux hôtel que j'ai vus, ca bât même le défunt ''Plazza Hotel'' qui était situé aux coins de la 5th avenue et Central Park a NYC. Nous décidons de prendre un verre au bar de l'hôtel, une décision coûteuse 250 Rupees/bière, mais on se sent quand même important en buvant de la Heineken avec la haute société!!! Nous terminons notre journée au Belagio, restaurant trendy qui offre de la cuisine italienne irrésistible.

Conversation incontournable avant chaque trajet en taxi:

Max: Hi I would like to go to the restaurant Belagio.
Taxi: No problem my good friend come in.
Max: How much?
Taxi: 1000 Rupees for you, good price.
Max: Should not be more than 50Rupees.
Taxi: Where are you from?
Max: Quebec, Canada.
Taxi: Ok, Canada is good place; let's say 500Rupees and everybody is happy.
Max: No! 500 are too much, but thanks anyway.
Taxi: Ok come in my good friend 100 Rupees.
Max: Ahhh, now we're talking. (3 fois le prix de ce qu'un Indien aurait paye mais bon...)
Taxi: What is your good name?
Max: Max.
Taxi: Ok Max that's a very cool name, I know a cheaper and better restaurant, you interested?
Max: NO!!! No Belagio, no money.


Taj Mahal Hotel & Palace.
Au Belagio nous avons rendez-vous avec Priya, une amie de Daphné qu'elle a rencontrée lors d'un safari de tigre dans le West Bengal. Priya est éditrice en chef du Mother & Baby magazine (http://www.motherandbabyindia.com/ ou www.nextgenpublishing.in/mother_baby.htm). Sans le savoir Priya allait devenir notre guide personnel de Mumbai, également une des meilleurs rencontre de notre voyage. Elle a grandi dans le quartier de Colaba, donc elle connait très bien les endroits huppés de la ville.

Jour 3 à Mumbai Priya est au bureau, mais elle a pris le reste de la semaine pour ''travailler'' de la maison, donc nous faire visiter. Pour cette journée nous décidons d'engager un chauffeur pour nous montrer les principaux coins touristiques de la ville étant donné que Priya va nous faire sortir des sentiers battus. Généralement nous ne faisons pas affaire avec des chauffeurs et nous suivons notre Lonely Planet, mais celui-ci semble sympathique. Effectivement, il nous a amené dans des endroits fantastiques, par exemple, est-ce que vous connaissez les Dhobi Ghat?? NON, HA, parfait, ce sont d'énorme centre de lavage, la plus part des hôtels et maisons, y compris le fameux Taj, y lavent ses draps, serviettes, uniformes et linges des clients!!! Tout le lavage se fait à la main, c'est un spectacle que je n'oublierais jamais. Maintenant ce qui est spéciale avec notre chauffeur, c'est qu'il nous a conduit dans un de ces Dhobi Ghat ou l'on pouvait y pénétrer et parler avec les gens qui y travaille, il y avait même une école dans le périmètre. Si nous nous étions simplement fiez à notre Lonely Planet, nous aurions vue le plus grand Dhobi Ghat de Mumbai, par contre celui-ci est fermé aux touristes et ne peut-être observé uniquement qu'à partir d'un pont. Ce même pont d'ou Bill Clinton est venu voir le même spectacle. Nous sommes allés voir cet énorme Dhobi Ghat à la fin de notre aventure à Mumbai et ce n'était pas aussi spectaculaire qu'avec notre chauffeur. Nous avons également vue un village de pêche en plein cœur de Mumbai!!! Sans parler des Hanging Gardens, d'ou vous pouvez voir une superbe vue panoramique de Marine Drive.
Moi devant la Gateway of India
Le soir venue, nous rencontrons Shawn, qui a été visiter Elephanta Island, ou l'on peut y voir des caves datant du moyen âge Indiens, moi et Daphné avons passé notre tours étant donné que dans quelques jours nous partons pour les Ajanta et Ellora caves. Nous attendons également Priya pour aller au resto, célébrer notre dernière soirée avec Shawn qui nous quitte pour aller à Goa.

Je m'arrête là pour la première partie de Mumbai, je crois qu'il y a assez de matérielle de toute façon pour l'instant. La prochaine partie sera plus Glamour... à suivre...



Enhanced by Zemanta

dimanche 11 juillet 2010

Rencontre avec un "Maharaja"...

Dans notre 4x4.
Voici le temps du fameux safari.


De retour à Ahmedabad, après s'être reposé à Diu, on passe la journée à organiser notre activité. Sur recommandation de notre Lonely Planet, notre choix s'arrête sur la compagnie: Desert Courser (http://www.desertcousers.net/ ). Au téléphone on a eu un type super sympathique qui s'appelait Raj, il nous a fait un bon prix, soit 2200Rupees (50$ CAD) par jour, ce qui comprends hébergement, toutes nos excursions, 3 repas par jour et illimité café, thé et Pepsi!!!

Lors de notre arrivée a Camp Zainabad, nous faisons la rencontre de Raj(le mec du téléphone), nous apprenons que son grand-père est celui qui a construit le camp et nous raconte que l'un de ses ancêtres était le Maharaja de la région, il a fait fortune en imposant une taxe sur les caravanes qui traversaient la région. Étant situé sur la frontière du Pakistan, il y avait beaucoup de business à faire avec les nombreux marchands. Aujourd'hui Camp Zainabad sert de base aux touristes pour aller faire des excursions, les animaux que l'on peut y observer sont des "Wild asse", loups, chacals, renards et des "desert cats". Le Gujarat est aussi populaire pour ses 300 espèces d'oiseaux (évidemment, de tous ces supers animaux, le seul que j'ai vu c'est le "Wild ass"). Raj est très fier de nous expliquer qu'ils hébergent un orphelinat pour filles avec une école ainsi qu'il a engagé un médecin d'outre mer à plein temps pour les femmes de la région, celles-ci étant plus portée à aller consulter un médecin femme que homme. Ils nous racontent également qu'il accueille des équipes de télé dont la BBC. Je ne vous cache pas ma surprise lorsque 2 mois plus tard je vois Raj a BBC 2 de mon petit 1et demi londonnais dans le cadre de l'émission "Tropic of Cancer"....

Couché du soleil à Zainabad.
La première excursion, nous amène à un petit lac ou l'on peut observer des "Cranes" et des Flamants Rose ainsi que des "Wild Asse'. Lors de la deuxième, excursions, celles-ci étant plus concentré sur les oiseaux, Raj s'organise pour que toutes les équipes de touristes du camp se rencontrent à une certaine heure, à un certain endroit du désert. À notre grande surprise, il s'agît de son endroit préféré po ur admirer le couché de soleil, le spectacle qui s'en suivit ne peut être décris tellement c'était merveilleux. Raj sort une bouteille de whisky qu'il a amené en catimini, étant donné les nombreux contrôle des policiers, rappelez vous, l'alcool est illégale dans le Gujarat.

Après ces deux journées, nous apprenons à Raj que nous devons poursuivre notre route vers Modhera et Pathan, afin d'aller y explorer des sites culturels à ne pas manquer selon notre guide, protégés par l'UNESCO. Raj est attristé par cette nouvelle et nous organise des places dans un autobus d'environs une quarantaine d'enfants du primaire (qui ont passé le voyage à chanter les dernières chansons à succès Bollywood) qui vont justement visiter ces mêmes sites, il nous offre même la nuit gratuite étant donné que l'on ne fait pas de safari. Une offre que nous ne pouvons refuser, nous acceptons.

Sun Temple, Modhera.
À Modhera nous voulions visiter le Sun Temple, un site magnifique qui à résisté à un terrible tremblement de terre il n'y a pas trop longtemps, la seule structure de la région encore debout après cette tragédie. Juste à cet endroit j'ai pris plus 75 clichés.....

À Pathan, nous visitons un ancien repère de caravanes, une structure creusé sous terre environ l'équivalent d'un édifice 6 étages, bref énorme. Le fait que ce soit sous terre, la température reste bien fraîche (n'oublions pas, Pathan est tout près du désert). Extrêmement bien conservé étant à l'abri du vent et des intempéries, une autre cinquantaine de photos!!! Heureusement j'ai un kit de clé USB ainsi que mon laptop pour effectuer des transferts d'images.

Le lendemain de cette journée, nous effectuons nos adieux à Raj, échangeons nos courriels, celui-ci vient régulièrement à Londres (là ou moi et Daphné passerons les 2 prochaines années) pour y visiter des amis, il nous promet une invitation à prendre le thé, nous attendons toujours, aux dernière nouvelles il était à Berlin et retournait à Zainabad pour le moonsoon (saison de la pluie dans le sud de l'Asie).

Prochain blog, j'arrive à Mumbai et nous visitons les coins les plus huppés de la capital économique, grâce à une amie éditrice d'un magazine pour jeunes parents, que Daphné à rencontrée dans un safari de tigre dans la province du West Bengal quelques semaines plutôt.

jeudi 8 juillet 2010

Problème de mécanique.

Piscine du Radhika.
Tabarnack (pour Guillaume);


C'est à peu près le seul mot qui me vient à l'esprit quand je repense au ''sleeper bus''. Non seulement c'est difficile à s'endormir, mais en plus, le chauffeur a un ''helper'' chargé d'hurler le nom de chaque arrêt et de s'assurer que tout le monde, même ceux qui dorment, soient au courant du villages auxquels nous sommes.

En revanche, une fois arrivée à Diu, tous les problèmes sont oubliés. Il s'agît d'une ancienne colonie portugaise qui est maintenant une petite ville forte sympathique remplie de pêcheur. Les maisons sont de toutes les couleurs pour nous rappeler un peu le sud chaud de l'Europe. Diu est une méga destination vacance pour les Indiens du Gujarat et est également la seule ville de l'état avec de l'alcool vendu en toute légalité, ça crée tout un business.

Je lâche un gros OUFFFF de satisfaction, ça soulage d'être en dehors des grandes villes Indienne, avec leurs klaxons, et la compétition de qui fait le plus de bruit au pays. Comme nous sommes hors saison touristique pour cette magnifique région, les prix sont absurdes. On se paye une chambre VIP, qu'on négocie au prix de la classique de luxe (3550 Rupees, donc 26$ canadiens chaque par nuit), au Radhika Beach Resort (www.nivalik.com/radhika).

Daphné et Shawn sont épuisé de leur nuit d'autobus, et moi je suis excité d'être sur le bord de la mer, ils vont se couché un peu et je sors explorer. Nous passons le reste de la journée relaxe sur le bord de la piscine.

Vieux Fort de Diu.
Jour 2, nous décidons d'aller manger au Herança Goesa, un petit ''guest house'' en milieu familliale hyper relax, opéré par une famille hyper gentille. Nous y sommes revenus à chaque matin, le Lonely Planet nous disait que l'on avait ainsi des chances de se faire inviter pour souper, le resto ne sert que le déjeuner. Ça marche nous sommes invités grâce à Daphné. Bravo. Ce fut le meilleur saumon que j'ai mangé de toute ma vie. Nous y avons également rencontré un couple de français dans la cinquantaine, Bernard et Béatrice, deux ''Baby Boomers'' dont leur premier voyage en Inde remonte à il y a 25 ans (1985). L'Inde roulait à vélo et non à moteur, il n'y avait pas le son OMNIPRÉSENT dans tout le pays des klaxons. Ils ont également voyagés au Sri Lanka et nombre d'autre pays dans le sud de l'Asie et l'Afrique. Bref des gens extraordinaire, une soirée plus qu'intéressante.

Pour réserver une chambre (très propre, pas cher et bien situé) au Herança Goesa envoyé un email à heranca_goesa@yahoo.com

Dans les jours suivant, nous avons visités le fort portugais, la vue panoramique de la région d'un bord et de la mer de l'autre était à coupé le souffle.

Autre activité recommandé dans notre guide: loué un scooter pour explorer les environs. Nous obtenons 2 scooters pour un total de 450 Rupees par 24 heures (environ 10$ CAD). Super sentiment de liberté incroyable, le vent dans les cheveux, pas de licence, sur les grandes routes de Diu, au bord de la mer Arabe, FANTASTIQUE!!! Je suis très fier. Jour 2 avec notre ''super bike'', le miens éprouve des difficultés en allant souper au restaurant. Crevaison, merde fait chier, ça allait si bien. Le gérant du resto tente de m'aider, mais en vains, il contacte l'agence de location qui garantis de venir nous dépanner demain première heures. Surprise, c'est fait lorsque je reviens au resto le lendemain. Autre surprise, le foutu moteur s'arrête par lui même et met une plombe à repartir. Ah ben calisse j'en ai marre de putain de scooter pourri qui tient avec de la broche. Je réussi tout de même à me rendre dans un garage (plus petit que la salle de bain de notre chambre d'hotel) située dans une ruelle!?!?! Le garagiste avec son chandail Fubu et ses bijoux en or répare le tout pour 40 Rupees (0.95$ CAD) et me suggère d'aller reporter ce tas de ferraille au propriétaire avant que d'autre problème n'arrivent. Il m'accompagne même pour s'assurer que la place de location va pas faire chier, super cool le garagiste Indien.

Nous sommes à notre dernière j ournées à Diu, on repart le soir vers Ahmedabad, en foutu ''sleeper bus''.....

Prochain blog on est en safari avec notre pote Raj un descendant de Maharaja!

Enhanced by Zemanta

mardi 6 juillet 2010

A Ahmedabad on niaise pas!

Ghandi
Aujourd'hui ont passent aux choses sérieuses...

Je quitte le Welcome Hotel en début d'après midi, après avoir mangé mon deuxième déjeuner Indiens épicé et surtout avoir fait une longue marche matinale dans les quartiers Colaba et Fort, les deux coins hyper touristique de Mumbai. Cette fois je négocie un tarif de 450 Rupees jusqu'à l'aéroport, comme vous voyez je fais du progrès en affaires.

Une heure d'avions plus tard: Ahmedabad capital du Gujarat.

Je sens le choc culturel arriver, sur le chemin de l'aéroport au Ritz Inn Hotel (http://www.hotelritzinn.com/ ), les dromadaires partagent l'autoroute avec les vaches, les chèvres, les voitures, les bicyclettes et les humains... Une fois en ville (centre ville) il y a pleins de singes. Jamais vue de dromadaires sur la 40, ni sur la 20 ou la 10. Montréal est loin et je viens de le remarquer, ça m'a tout de même prit 48 heures...

Daphné (ma blonde dont je vous est parlé hier) me tend son Lonely Planet, afin que je découvre ce que le Gujarat a à m'offrir. Mon Lonely Planet a seulement Mumbai et Goa, moi je venais essentiellement pour faire le party et de la beach... Le Gujarat est situé sur la côte Ouest de l'Inde et est considéré comme étant une province du Nord. Littéralement collé sur le Pakistan (je vais me retrouvé à quelques heures de la frontière lors d'une aventures inoubliable), la population comprend un fort pourcentage musulman et l'alcool y est interdite à moins de posséder un permit très compliqué et dispendieux, donc pour la bière ça va attendre. Daphné s'empresse de me dire qu'ont part pour Diu bientôt et un safari dans le désert s'avère inévitable.

Temple Jain.
Pour ma première journée à Ahmedabad, nous décidons d'aller visiter un temple Jaïn, un mixte de la religion Bouddhiste et Hindou. Nous arrivons en pleine cérémonie, quelques enfants accourent vers nous pour savoir nos noms et de quel pays nous venons (cette formalité m'est arrivée à tous les jours en Inde et je m'en ennuie grandement ici à Londres). Un adulte s'approche de nous et est extrêmement fier de nous expliquer sa religion. Les Jaïns ne mangent et ne tuent aucun organisme vivant, leurs alimentation est essentiellement faites de pois chiches et lentilles, ils se nourrissent que d'une quantité minimale de fruits et légumes afin de préserver la vie au maximum (humm je pense à mon dernier burger Mcdo et aux saucisses Merguez que j'aime tant)....

Dand le "Sleeper Bus".
Étant donné qu’Ahmedabad est une grosse ville pollué, rempli de touktouk, nous décidons de partir pour Diu, une petite ville aux origines portugaise sur le bord de la mer, un avant goût de Goa. Nous réservons au comptoir de l'hotel un autobus, ce que les Indiens appellent un ''sleeper bus'', pour 300 Rupees nous sommes à destination demain matin et en plus ont sauvent une nuit d'hotel. Je tiens à spécifier que le mec à la réception à utilisé les mots: parfait et confortable pour décrire cette option. Eh bien le mec il racontait n'importe quoi, c'était l'horreur totale, hyper crade, moi et Daphné partageons une couchette double et Shawn avait la sienne, ce fut une nuit terrible. Chaque bosse (nid d'poule en bon québécois) nous réveillait, et il y en a des bosses sur les autoroutes Indiennes, bref l'enfer. Ce que j'ignorais, c'est qu'il s'agissait du premier de trois ''sleeper bus'' au cours de ce voyage, comme diraient mes amis british: GRRREAT!!!

Demain: Diu et le safari dans le désert avec notre pote Raj de Zainabad...

Pour le vol Mumbai - Ahmedabad j'ai utilisé la compagnie Indigo (http://www.goindigo.in/ ) une petite compagnie d'aviation qui offre des vols internes pour vraiment pas beaucoup de Rupees si vous réservez à l'avance.



à video
Enhanced by Zemanta

lundi 5 juillet 2010

De Montréal à Mumbai.

Alors voilà; c'est fait j'ai déjà terminé mon voyage en Inde et vous écris confortablement de mon petit appartement (un 1 et demi) à Londres. La raison pour laquelle vous avez ce blogue avec sept mois de retard est malheureusement mauvaise, j'ai écris en anglais durant toute cette période sur un site de blogue différent.... Après un petit voyage au Maroc, j'ai décidé d'abandonner Shakespeare et de me remettre à Molière, après tout il s'agit de ma langue maternelle. Vous aurez donc une traduction plus ou moins exacte de mes vieux écris, le fait d'avoir un peu recul peut s'avérer tout aussi intéressant.


Soyez prêt, on commence à Mumbai une ville de plus de 16 000 000 d'habitants....

Je quitte donc Montréal jeudi le 14 janvier 2010 pour le sud de l'Inde, température au départ: moins quelque chose, à destinations: environs + 30, ça sonne bien à mes oreilles je suis confiant.

Confiant même si j'ai refusé de réserver un transfert de l'aéroport à mon hotel malgré les avertissements de mon agent de voyage qui m'avait pourtant prévenue que j'allais me retrouvé dans une vrai jungle urbaine! Aucun problème je suis de Montréal une ville de plus de 2 000 000 d'habitants et en plus je reste dans Côte Des Neiges, un quartier qui contient 127 nationalités différentes.

Ayoye attention au choc culturel qui arrive.

Une fois dans l'avion, après avoir montré mes vieux souliers puant au sympathique agent de sécurité de Dorval, je décide d'ouvrir mon Lonely Planet sur Mumbai et Goa. Premier conseil du guide: s'organiser un transfert de l'aéroport à l'hotel, les taxis chargent trois fois le prix et vous amènent rarement là ou vous voulez dans le but de vous montrer un hotel plus meilleurs que le vôtre et obtenir un pourcentage sur votre facture finale!!!! Pour ceux qui n'ont pas suivit ce conseil, il est fortement suggéré de vous présenter au comptoir des taxis prépayé afin d'éviter toute arnaque et vous retrouver là ou vous avez réservé. Ce que je fis, étant donné que mon vol arrivait à 2h15 du matin, heure de Mumbai et que j’étais comparable à un zombie digne d'un film Hollywood. J'arrive donc au Welcome Hotel dans le quartier de Colaba, pour la modique somme de huit cents Rupees (seulement le double du prix, une très bonne affaire croyez moi), diviser par 44 et vous obtiendrez le prix en Canadiens.

8h00 du matin, le téléphone de ma chambre retentit et me demande si je veux un déjeuner Indien ou Américain!!! 8h30, ça cogne à la porte et ont me livrent mon déjeuner Indien avec une copie du Mumbai Times. J’apprends que nous sommes le jour du marathon de Mumbai et que tout est fermé. Parfait une visite de la ville en toute tranquillité... Je remarque la vue de ma chambre d'hotel n'est pas ce qu'il y a de plus invitant, style dépotoir. Une fois dehors, la rue est bondée et je suis incapables de traversé la rue sans avoir peur. Je réussi à me rendre sur Marine Drive, une des avenues les plus populaires de la ville qui longe la baie et j'y reste pour observer le cirque urbain de cette mégapole.

Je retourne ensuite à l'hotel pour dormir, je suis crevé, et j'organise mon vol pour aller à Ahmedabad y rejoindre ma blonde et Shawn, notre compagnon de voyage (ils sont arrivés à New Delhi il y a 6 semaines), de toute façon je reviens à Mumbai dans quelques jours.

Ouffff tout un premier 24 heures, ne vous inquiéter pas l'action arrivent bientôt !!!
Vue de ma chambre.