mercredi 25 août 2010

Douche d'éléphant et poudre de couleur à Hampi.

Moi dans l'eau frette.
Alllll riiiiiight Daphné is back on track!!!! Son problème de gorge est réglé, merci au médecin à 300Rupees. Comme elle vient de passer 5 jours au lit sous médicament, elle veut bouger et explorer. Parfait quoi de mieux qu'une excursion aux Dudhsagar Falls, pour ensuite aller prendre une douche avec un éléphant et visiter une plantation d'épices. Ça promet. La journée complète coûte 3000 Rupees (70$CAD), ceci comprend le transport avec notre chauffeur, toutes nos entrées, le lunch et les guides locaux.

Notre chauffeur est à l'heure, à 7h00AM tapant, Dinesh est la porte du Dream Catcher, il semble bien relax et était super cool, il est vite devenus notre chauffeur préféré de tout le voyage. Premier stop, les Dudhsagar Falls, la deuxième plus haute chute en Inde. Elle est située dans un parc national donc protégée par l'état et abrite toutes sorte d'animaux, il y a même un tigre qui y habite, mais ne se montre jamais (http://www.saveourtigers.com/ allez voir ce site pour mieux comprendre la situation des tigres en Inde). Dinesh nous amène à l'entrée du parc ou un autre guide avec un 4x4 (et deux autres touristes britanniques) nous conduit à travers la jungle, pour ensuite monter à pied pendant environ une trentaine de minutes via des ponts à l'air très douteux jusqu'aux chutes. Ces dernières ressemblent aux chutes Montmorency près de Québec et comme nous ne sommes pas durant la saison des pluies (mieux connue sous le nom Moonsoon) elles ne sont pas très grosses. On dirait qu'il y a deux saisons en Inde, la saison sèche et la saison ou y mouille!!!! Par contre le bassin d'eau aux pieds des chutes est magnifique, l'eau et très claire, on peut s'y baigner. Je ne peux pas rater cette occasion, je saute dans l'eau. Contrairement aux eaux de la mer Arabe dans laquelle je me baigne depuis plus d'une semaine celle des chutes est vraiment crissement froide, le reste de mon groupe se contente de m'observé! Bande de felluette!!!

Une bonne douche!!!
Une fois redescendu en bas nous retrouvons Dinesh, qui nous amène chez les éleveurs d'éléphants. Nous commençons par un tour sur le dos de ces bêtes impressionnantes et très relax, la vie d'éléphant ça à l'air plutôt tranquille! Une fois le tour de la ferme terminé, c'est le temps d'aller nager avec le mastodonte. Le clou de la journée, l'éleveur me fais monter sur le dos de l'éléphant et lui cris un mot en hindi qui veut dire: crache lui dessus!!! Ce dernier remplie sa trompe et m'arrose, on répète l'activité quelques fois et ces vraiment super cool, je le recommande à tous, Daphné aussi à adorée l'expérience.

Nous allons par la suite dans une plantation d'épices, ou ils produisent de l'alcool à partir de cachou (absolument infecte, mais les touristes Russes ont bien aimés). Après un lunch vraiment délicieux nous visitons la plantation d'épices, super hyper intéressant, saviez-vous que le poivre poussait dans les arbres et que la cannelle était faite à partir d'une écorce? Comme je connais rien à la cuisine et encore moins sur les épices je trouve cette portion éducative de notre journée très importante. Une fois la visite terminée nous réveillons Dinesh, qui se tapait un petit roupillon dans la voiture, celui-ci nous ramène à notre hutte de plage ou nous allons passez notre dernière soirée à Palolem, nous partons demains pour Hampi.

''Elephant Stables'', Hampi.
Je déteste officiellement les "sleeper bus", en plus on avait un chauffeur vraiment désagréable et les fenêtres s'ouvraient à peine, bref l'enfer!!! En plus, à notre arrivée, une légion de touktouk attendait à la porte de l'autobus pour nous offrir hôtel, tour guidé des ruines etc... Nous sommes vraiment fatigués, et nous réalisons que notre réservation d'hôtel est de l'autre coté de la rivière. En temps normale, ceci ne poserait aucun problème, par contre la composition géographique de la ville fait en sorte que cet hôtel n'est pas stratégique du tout étant donné que nous avons seulement une nuit dans une ville ou l'horaire est extrêmement chargé. Autre point négatif, il n'y a pas de pont!!!! Nous devons traverser à bord de soucoupe (genre de grande assiette) en bois avec nos sacs à dos!!! Nous aboutissons donc au Padma Guest House qui est à trente seconde de la station d'autobus, ou plutôt du stationnement.

À propos de Hampi, cette ville, autrefois grande citée fût la capital de l'empire Telugu en 1336 au cours des siècles qui ont suivit, l'architecture des temples et du "Royal Centre" s'est extrêmement développé. À la fin du 16e siècle la population atteignait plus de 500 000 habitants. Bref ce qui en fait un site protégé par le "Global Heritage Fund". Nous avons engagé un chauffeur de touktouk pour nos 2 jours de visites intense pour la modique somme de 850Rupees (environ 20$ CAD). Une autre option très populaire et recommandé par le Lonely Planet, est de loué un vélo. Soyez avertit qu'avec cette option, vous allez avoir besoin de plus de 2 jours, les sites sont assez éloignés les uns des autres, quelques montées, mais rien de trop grave. Votre pire ennemie sera la chaleur, il fait vraiment très, très, très chaud, surtout si vous revenez de Goa, la plage va vous manquer!!! Si vous avez trop peur de la chaleur, vous pouvez aussi loue une mobylette ou un scooteur, un peu plus cher, mais tout aussi intéressant.

Vendeur de couleurs a Hampi.
À ne pas manquer:

- Virupaksha Temple, avec sa tour de 50 mètre datant de 1442;

- Zenana Enclosure, les appartements des femmes de la cours royal;

- Lotus Mahal, le pavillon d'été de la reine;

- The éléphant stables, extrêmement impressionnant (voir photo plus haut);

- Underground Virupaksha temple aujourd'hui inondé jusqu'à vos chevilles, ce qui fait des photos avec reflet absolument fantastique.



Ma milleur photo: Holi Kid.
La liste est bien évidemment beaucoup plus longue, mais ne ratez pas ces derniers, c'est magnifique. À ce stade ci du voyage nous sommes le 28 février, c'est donc le temps du "Holi festival" ( http://en.wikipedia.org/wiki/Holi_festival ), officiellement, ce festival est la fête de bienvenue du printemps. La veille du 1er mars, des immenses feux appelés le "Holika Dahan" sont organisés dans les rues (style feux de la St-Jean), ils symbolisent l'histoire du jeune Pralhad qui s'est fait jeter dans le feu par la déesse Holika. La légende dit que Pralhad serait intact du feux grâce à sa foie inébranlable envers le dieu Vishnu. Les gens jouent du tamtam et dansent autour du feux toute la nuit. Le matin du 1er mars venue, la ville en entier, participe à ce qui est aussi connus sous le nom du festival des couleurs. Le concept est très simple, on achète un peu de poudre de couleur, rouge, bleu, vert, rose, mauve, peu importe et on la lance sur n'importe qui! Bizarre??? NON amusant, nous sommes restés quelques heures à nous balancer des couleurs en pleine face. Une fois les festivités terminées, les participants se retrouvent tous à la rivière et se lavent. Ce fût une expérience extraordinaire que je n'oublierai probablement jamais, il paraît que la meilleurs province pour célébrer le Holi est le du Rajasthan, la prochaine fois peut-être. Pour vous aider à vous imaginer cette expérience, allez en bas de ce blogue, j'y est mis un court vidéo.

Les enfants s'amuse lors du Holi.
À la fin de la journée, nous quittons Hampi pour Bangalore, le New York Indiens. Encore une fois nous restons uniquement une nuit, étant donné que nous manquons de temps et avons mis le Kerala comme priorité. Devinez quel moyen de transport nous avons prit pour nous rendre à Bangalore? L'ostie de "sleeper bus", je sais que je dis à chaque fois, mais ce trajet là était vraiment le pire, on a même pas dormit une minute!!! Nous sommes arrivée à Bangalore vers 6h30AM du matin, ultra fatigué. Nous sommes restés au Tricolore Hotel, super cher, mais chic avec télévision satellite, douche en marbre et lit ultra confortable, bref après une semaine de hutte de plage, de "sleeper bus" et de guest house, on se paye la traite. Nous avons fait un tour de touktouk sans plus avec un stop McDonald, huuummmm, ça faisait longtemps que je rêvais d'un "Maharaja Burger". La raison pour laquelle on l'appelle le New York de l'Inde est très évidente lorsqu'on visite la ville, elle est en train de volée le statut de capital d'affaire de Mumbai. On peut y apercevoir des immeubles de nombreuse compagnies Nord Américaine et Européenne, tel que: Microsoft, Dell, Infosys, et j'en passe juste à visiter le site http://www.bangalorebest.com/ pour en constater l'ampleur. Il y a même une région qui a été rebaptisée "Silicon Valley" et qui abrite des centaines de centres d'appelle au service des clients de l'Amérique et de l'Europe. Prochaine fois que vous appelés votre compagnie de carte de crédit ou le support technique de votre fournisseur internet, vous serez peut-être connecté à l'Inde!

Happy Holi.
Prochain blog, on part pour Fort Cochin dans le Kerala et les superbes réseaux de "Backwater". On passe 24 heures dans un "boat house" et on va sur la plus belle plage que j'ai jamais vue Vakarla!!!

PS: N'oubliez pas de visionner le vidéo ;)



video



Enhanced by Zemanta

Aucun commentaire:

Publier un commentaire