mardi 6 juillet 2010

A Ahmedabad on niaise pas!

Ghandi
Aujourd'hui ont passent aux choses sérieuses...

Je quitte le Welcome Hotel en début d'après midi, après avoir mangé mon deuxième déjeuner Indiens épicé et surtout avoir fait une longue marche matinale dans les quartiers Colaba et Fort, les deux coins hyper touristique de Mumbai. Cette fois je négocie un tarif de 450 Rupees jusqu'à l'aéroport, comme vous voyez je fais du progrès en affaires.

Une heure d'avions plus tard: Ahmedabad capital du Gujarat.

Je sens le choc culturel arriver, sur le chemin de l'aéroport au Ritz Inn Hotel (http://www.hotelritzinn.com/ ), les dromadaires partagent l'autoroute avec les vaches, les chèvres, les voitures, les bicyclettes et les humains... Une fois en ville (centre ville) il y a pleins de singes. Jamais vue de dromadaires sur la 40, ni sur la 20 ou la 10. Montréal est loin et je viens de le remarquer, ça m'a tout de même prit 48 heures...

Daphné (ma blonde dont je vous est parlé hier) me tend son Lonely Planet, afin que je découvre ce que le Gujarat a à m'offrir. Mon Lonely Planet a seulement Mumbai et Goa, moi je venais essentiellement pour faire le party et de la beach... Le Gujarat est situé sur la côte Ouest de l'Inde et est considéré comme étant une province du Nord. Littéralement collé sur le Pakistan (je vais me retrouvé à quelques heures de la frontière lors d'une aventures inoubliable), la population comprend un fort pourcentage musulman et l'alcool y est interdite à moins de posséder un permit très compliqué et dispendieux, donc pour la bière ça va attendre. Daphné s'empresse de me dire qu'ont part pour Diu bientôt et un safari dans le désert s'avère inévitable.

Temple Jain.
Pour ma première journée à Ahmedabad, nous décidons d'aller visiter un temple Jaïn, un mixte de la religion Bouddhiste et Hindou. Nous arrivons en pleine cérémonie, quelques enfants accourent vers nous pour savoir nos noms et de quel pays nous venons (cette formalité m'est arrivée à tous les jours en Inde et je m'en ennuie grandement ici à Londres). Un adulte s'approche de nous et est extrêmement fier de nous expliquer sa religion. Les Jaïns ne mangent et ne tuent aucun organisme vivant, leurs alimentation est essentiellement faites de pois chiches et lentilles, ils se nourrissent que d'une quantité minimale de fruits et légumes afin de préserver la vie au maximum (humm je pense à mon dernier burger Mcdo et aux saucisses Merguez que j'aime tant)....

Dand le "Sleeper Bus".
Étant donné qu’Ahmedabad est une grosse ville pollué, rempli de touktouk, nous décidons de partir pour Diu, une petite ville aux origines portugaise sur le bord de la mer, un avant goût de Goa. Nous réservons au comptoir de l'hotel un autobus, ce que les Indiens appellent un ''sleeper bus'', pour 300 Rupees nous sommes à destination demain matin et en plus ont sauvent une nuit d'hotel. Je tiens à spécifier que le mec à la réception à utilisé les mots: parfait et confortable pour décrire cette option. Eh bien le mec il racontait n'importe quoi, c'était l'horreur totale, hyper crade, moi et Daphné partageons une couchette double et Shawn avait la sienne, ce fut une nuit terrible. Chaque bosse (nid d'poule en bon québécois) nous réveillait, et il y en a des bosses sur les autoroutes Indiennes, bref l'enfer. Ce que j'ignorais, c'est qu'il s'agissait du premier de trois ''sleeper bus'' au cours de ce voyage, comme diraient mes amis british: GRRREAT!!!

Demain: Diu et le safari dans le désert avec notre pote Raj de Zainabad...

Pour le vol Mumbai - Ahmedabad j'ai utilisé la compagnie Indigo (http://www.goindigo.in/ ) une petite compagnie d'aviation qui offre des vols internes pour vraiment pas beaucoup de Rupees si vous réservez à l'avance.



à video
Enhanced by Zemanta

Aucun commentaire:

Publier un commentaire